• fr
  • de
  • en
Bossel Jean-Claude
Né à Vevey en 1957, Jean-Claude Bossel est titulaire d'un diplôme d'enseignement des branches théoriques du conservatoire de musique de Lausanne, où il a été notamment l'élève du compositeur Jean Balissat. Il est également titulaire d'un master en mathématiques de l'université de Lausanne et d'un diplôme d'étude approfondie interdisciplinaire des universités de Lausanne et Genève sur la thématique des rêves, des états modifiés de conscience et de la créativité artistique. Ses premières expériences musicales remontent à une petite enfance immergée dans le chant choral (sa mère a été longtemps présidente de la Chanson Veveysanne) et à l'apprentissage du violon, instrument qu'il pratiquera autant au niveau classique (premier violon solo de l'orchestre symphonique et universitaire de Lausanne) qu'au niveau de la musique de rue (accompagné d'une petite marionnette jouant du tambour). Parallèlement à son activité musicale de compositeur, Jean-Claude Bossel est également peintre, essayiste, et auteur d'une collection d'ouvrages d'enseignement des mathématiques pour le niveau postobligatoire en Suisse romande. Ses différentes productions (musique / peinture / mathématiques) sont présentées sur le site internet www.jeanclaudebossel.ch.

Briner Marie-José
Marie-José Briner est née en 1958 à Fribourg. Elle étudie le piano dès l'âge de 11 ans. Ses études d’enseignante, de direction chorale et d'harmonie, de piano et d'orgue l’ont amenée à rencontrer Bernard Chenaux qui l'a profondément marquée par son charisme et son enthousiasme, Norbert Moret (orgue), Jeanine Berset (piano), Richard Pizzorno (piano jazz). Les cours d’André Ducret l’ont guidée dans la composition, Pierre Huwiler lui a transmis les secrets de l’expression, Francis Volery l’a ouverte au plaisir des belles harmonisations et Bernard Ducarroz à la poésie chantée. Dès l’âge de 18 ans, elle est organiste et dirige plusieurs chœurs mixtes, d’enfants et de jeunes et enseigne la musique au CO de 1994 à 1997. Elle est nommée directrice du décanat St.-Udalric de 1989 à 1997 et compose la messe Aurore de paix pour ce rassemblement de chorales avec Jean Gobet. Directrice du chœur St.-Jacques de Noréaz pendant 34 ans, elle a crée des textes qui appellent à la sérénité et qui chantent l’amour et l’amitié. Création de divers spectacles dont - PHEA - et - Chanter la vie -. On lui doit également quelques enregistrements - A fleur de ciel - en collaboration avec Gino Santoro puis - Un ciel de chansons pour l'évasion - , - Viens danser sous les étoiles - , - Pour te dire... - et - Simplement nous - avec le duo Blue Sixties ainsi que 2 cédés de ses compositions - Musiques de l'âme - et - Inspirations -. Elle obtient différents prix: prix du rêve en poésie avec - Comme un souffle de bulles d’air -, prix de danse chantée avec - La valse du printemps -, prix de composition de chants du 1er mai avec: - Joli mois de mai - et - Les oiseaux du vent - (recueil édité par HEP).

Charrière Caroline
Née à Fribourg, Caroline Charrière a accompli des études de flûte traversière au Conservatoire de Lausanne (Pierre Wavre), puis auprès du flûtiste Aurèle Nicolet et au Royal Northern College de Manchester. Parallèlement à la flûte, elle suit des cours d'orchestration et de composition chez Jean Balissat. En 1994, elle obtient un diplôme de direction d'orchestre avec distinction au Conservatoire de Lausanne dans la classe d'Hervé Klopfenstein. Dès l'automne 2000, elle se consacre principalement à la composition. En 2008 elle obtient le 3e prix lors du concours Label suisse organisé par Espace 2 avec la pièce Flowers. Sa musique est jouée régulièrement en Suisse et à l'étranger et ses œuvres sont éditées principalement chez Bim et Vocalis. Elle enseigne la flûte traversière et la culture musicale au Conservatoire de Fribourg et dirige le Chœur de Jade.Voici quelques œuvres de son catalogue: - Agnus Dei - , pour voix de femmes, créé par le Chœur de Jade (1993). - Le livre de Job - , oratorio pour récitante, solistes, choeur et orchestre (2001), avec le soutien de Pro Helvetia. - Du livre pour toi - , pour mezzo-soprano et piano, commande de Brigitte Balleys (2003) Constellations, poèmes d'I. Daccord, pour mezzo-soprano, chœur de dames, violon, alto, harpe et percussions (2006) avec le soutien de la fondation Nicati-de-Luze. - Quatuor Ophelia - , commande du quatuor à cordes Amar (2006) Naissances, pour orchestre symphonique, commande de la HEM de Lausanne (2009). - Anima mea - , pour 8 voix et orgue, commande de l'ASM, créé au Festival de Lucerne (2010). - Concerto pour orgue et orchestre - , Anne Chollet et l'Orchestre de Chambre de Lausanne (œuvre suisse dièse 3), dir. M. Grazinyte-Tyla (2014). - Les trois soupirs - , premier acte de l'opéra, créé aux Murten Classics (2015) avec le soutien de la SSA et de la fondation Nicati-de-Luze. http://www.carolinecharriere.ch

Chevigny Quentin
Né en 1983, Quentin Chevigny est musicien professionnel, diplômé d'enseignement musical dans les collèges et cycles d'orientation. Il enseigne actuellement au Cycle d'orientation de la Glâne, à Romont. Il a réalisé un nombre important d'arrangements pour choeur et orchestre à cordes ainsi que des compositions originales. Il a composé un Da pacem, Domine créé en novembre 2014 par l'ensemble vocal La Rose des vents, la chanson de Corserey ainsi que l'Annonciade, maîtrise de la Glâne. Il dirige actuellement le choeur mixte du Châtelard et la grande chorale du CO de la Glâne avec lequel il a interprété le Te Deum de M-A Charpentier en juin 2014. Photo A. Wicht / La liberté

Crausaz Etienne
Etienne Crausaz a effectué des études professionnelles de tuba à Berne dans la classe de M. Guy Michel) et à Zürich chez M. Anne Jelle Visser, et a successivement obtenu les diplômes d'enseignement, de concert et de soliste. Il collabore régulièrement en tant que remplaçant avec les orchestres de chambre de Fribourg et Lausanne et l'orchestre du festival de Gstaad. Il se produit également en concert avec divers ensembles de musique de chambre, notamment avec Les Tubadours, quatuor de tubas. Il passe une partie significative de son temps à la composition et à l’arrangement pour diverses formations : orchestre d’harmonie, brass band, chœur, musique de chambre. Il honore les commandes de divers ensembles, associations et artistes. Il possède à son actif une septantaine d’œuvres de styles très variés.Passionné également par la direction et l'enseignement, il dirige un chœur d'église, un Brass Band de 2e catégorie et enseigne la culture musicale au conservatoire de Fribourg ainsi que les branches théoriques dans le cadre des cours de direction organisés par la Société Cantonale des Musiques Fribourgeoises.

Crausaz Jocelyne
Née en 1967 à Gruyères, enseignante de formation, Jocelyne Crausaz-Murith se passionne dès son plus jeune âge pour la musique, d'abord dans sa famille où l'on chantait tout le temps. Après des études de piano, elle parfait ses connaissances musicales, en chant au contact de Nicole Bugnard, en direction chorale avec Yves Piller et Roland Demieville, en écriture dans les classes de Henri Baeriswyl et de Jean-Yves Haymoz. Elle suit également une formation de piano jazz auprès de Richard Pizzorno. Elle dirige actuellement plusieurs choeurs: le choeur paroissial de Middes, le choeur d'enfants Les Enchanteurs de Ste-Thérèse de Fribourg, le choeur de jeunes Zik Zag, ainsi que la Villanelle de Montagny-Cousset. Côté composition, c'est pas moins de 70 titres qui sont déjà à son catalogue dont trois créations-spectacles -Allume ton rêve- en 2003, -Toi et moi, émoi- en 2006 -Tout feu tout flamme- en 2011 et un Nouthra Dona dè bouneu récompensé par deux prix lors du concours -De Jubilationis- en 2013.

Crausaz Louis-Marc
Louis-Marc Crausaz est né à Fribourg en 1961. Son amour du chant et de la musique s'est développé dès son enfance par sa participation aux choeurs d'enfants Les Marmousets (direction J. Menétrey) et aux Petits chanteurs de Fribourg (direction Pierre Kaelin). Puis, au sein du Choeur Saint-Michel et du Choeur des XVI, dirigés par André Ducret, est né le désir de pratiquer la direction chorale et de s'adonner totalement à la musique. Sa première réelle composition obtiendra le Prix du Jury du Concours de composition de chants de Noël L'Etoile d'Or en 1982. Depuis lors, il a signé une centaine d'opus, dans différents styles, autant profanes que religieux. Louis-Marc Crausaz reçoit le prix du public lors du premier concours de composition du groupe des Costumes et Coutumes de Fribourg en 1998 pour On bocon surf, sur un texte de Chantal Scyboz. Grand amateur de tous les styles de musiques chorales, il a la chance de diriger, tout en enseignant le piano au Conservatoire de Fribourg, la Chanson des Quatre Saisons (Corminboeuf, FR), le Madrigal du Landeron (NE), le choeur symphonique de Fribourg, Lè Tsêrdziniolè (Treyvaux, FR) et Upsilon (Estavayer-le-Lac, FR). Ces ensembles lui donnent ainsi la possibilité de s'adonner à tous les styles allant de la musique religieuse aux spectacles de création contemporaine.

Crmaric Ivo
Ivo Crmaric est né en 1947 en Croatie. Il a suivi des études professionnelles de musique. Il est actuellement organiste titulaire dans les paroisses de Cottens et de Neyruz. Il accompagne régulièrement en concert des choeurs de la région.

Dévaud René
René Dévaud a obtenu les diplômes de direction de fanfare et d'harmonie auprès de MM. Bernard Chenaux et Oscar Moret et de direction de chœur auprès de M. André Ducret. Depuis 1970, il a dirigé plusieurs ensembles, soit : La Fanfare de Farvagny, l'Ecole de musique et les Cadets de La Concordia de Fribourg, la Compagnie Du Carreau, le Chœur St-André d'Onnens, le Chœur d'Hommes de Grandcour, le Chœur mixte La Caecilia du Rosaire de Courtepin et le Chœur mixte Ste-Cécile de Lentigny. Il a également dirigé les messes des Céciliennes du Décanat Ste-Croix et du Décanat St-Udalric, ainsi que la messe des Céciliennes du Canton de Neuchâtel. Il a chanté et chante encore dans différentes chorales, en qualité de renfort. Il était deuxième basse dans le Quatuor vocal masculin Le Méridien, créé par M. André Ducret, et chante actuellement basse dans le Quatuor vocal mixte qu'il a créé, Le Carré Chantant. www://lecarrechantant.chant.ch

Ducret André
C'est à Fribourg, où il est né en 1945, qu'André Ducret entame son cheminement musical qui sera jalonné par les figures de Pierre Kaelin, Michel Corboz, Jean Balissat, Eric Ericson et plus récemment, Dan-Olof Stenlund. A la tête d'un choeur d'enfants de 1970 à 1982, il dirige le Choeur Saint-Michel, ensemble constitué d'une cinquantaine d'étudiants, de 1976 à 2006. Il exerce ses talents de chef de choeur aussi bien à l'étranger qu'en Romandie et est favorablement accueilli par les musiciens de l'Orchestre de Chambre de Lausanne et l'Orchestre de la Suisse Romande. De 1989 à 1992, il est le directeur titulaire du Choeur de la Radio Suisse Italienne. Il est sollicité pour l'animation d'ateliers par A Coeur Joie, Europa Cantat et la Zimriya israélienne et codirige le Choeur Suisse des Jeunes à cinq reprises. Fort de cet acquis, il enseigne la direction chorale au conservatoire de Sion, de 1997 à 2009. De plus, il fonde le quatuor du Jaquemart et y chante en tant que premier ténor pendant une dizaine d'années. Ses talents de compositeur s'expriment aussi bien dans la musique populaire que dans le langage contemporain. En 2002, il remporte trois prix au concours de composition organisé par la Société cantonale des chanteurs fribourgeois. Sur le plan international, il reçoit le premier prix AGEC (Arbeitsgemeinchaft Europäischer Chorverbände) et s'illustre comme finaliste dans le concours Rainbow à Barcelone. Le 4 juin 2007 est créé à la Bibliothèque Cantonale et Universitaire de Fribourg (BCU) le Fonds André Ducret qui comporte plus de 500 pièces. L'ouvrage -André Ducret, compositeur, chef de choeur et pédagogue- est publié à cette occasion. En 2010 a été créé son Requiem pour choeur et orchestre. De concerts en concours, d'enregistrements en créations, il continue de mener le Choeur des XVI sur les chemins d'une expérience chorale intense et diversifiée. En juin 2010 a été créé son Requiem pour chœur et orchestre.

Dupasquier Emmanuel
Emmanuel Dupasquier est né en 1983 et habite à Bulle. Il débute la musique à l'âge de 8 ans dans une école de musique et se forme au piano jazz et improvisation, au chant et à l'ear training. Il voue une grande passion pour le chant choral. Après avoir débuté dans le chœur du CO de la Gruyère, il chante dans divers chœurs de la région comme basse et soliste. Après une année de préparation à la direction chorale donnée par le biais de la FFC, il suit actuellement la classe de certificat de Jean-Claude Fasel au conservatoire de Fribourg. En 2009, Il fonde L'Ensemble Vocal Méli-Mélo dont il est toujours directeur. Il est à la tête du Chœur-Mixte de Farvagny depuis l'automne 2013, chœur qui obtint la mention très bon à la fête fédérale de chant de Meiringen en 2015. Il est nommé chef du choeur La Lyre de Corbières en automne 2016. La même année, il devient professeur de piano à la Bussard Music Academy. Il n'abandonne pas pour autant le chant et participe à des projets en tant que soliste. Passionné par la composition chorale, il a à son actif plusieurs créations dont celles de Jean des brebis, Christophe des moutons, spectacle basé sur la légende gruérienne du même nom. Quinze pièces pour chœur, solo basse et accompagnement musical (quatuor à cordes, clarinette, piano et djembé). Il compose également des pièces liturgiques.

Francey Lucas
Né en 1982, Lucas Francey effectue ses premières gammes en apprenant le trombone dans la classe de Pascal Widder au conservatoire de Fribourg dès 1992. Il rejoint en 2004 la classe de Branimir Slokar à la haute école des arts de Berne où il termine en 2008 un diplôme d'enseignement du trombone suivi en 2010 d'un master d'interprétation. Après avoir enseigné cet instrument dans diverses écoles de musique de sa région, il est nommé professeur au conservatoire de Fribourg en automne 2011. Il est actif au sein de divers ensembles, comme l'orchestre de chambre fribourgeois, l'orchestre d'harmonie de Fribourg et les ensembles de cuivres Opus 5 et Opus 10. Elève des cours de direction de la Société cantonale des musiques fribourgeoises dès 2001, il obtient en 2004 un diplôme de directeur d'instruments à vent. Après avoir été chef de l'harmonie la Lyre de Grandcour (2003-2007), il se tourne vers l'art choral, puisqu'il est directeur de la Cécilienne de Villarimboud depuis 2006 et du chœur mixte de St-Aubin-Delley-Portalban depuis 2008. Il a également été à la tête de l'harmonie La Broyarde de Granges-Marnand (2009-2011). Attiré par la composition, il a déjà écrit pour l'ensemble Chorège de Payerne, L'association des Céciliennes de la vallée de la Broye, la Cécilienne de Villarimboud, le chœur mixte de Saint-Aubin Delley Portalban. Il a été d'autre part inclus comme compositeur dans le projet des cinquièmes rencontres chorales de la Broye, qui ont eu lieu à Payerne du 5 au 7 mars 2010 sur le thème des débuts de l'aviation en Suisse (hommage à Ernest Failloubaz). Il est l'auteur de deux pièces pour harmonie : Nocturne (premier prix du concours de composition 2010 de l'association fribourgeoise des jeunes musiciens) et Avenches (marche officielle du 400e anniversaire de la société des bourgeois de cette ville).

Gendre Pascal
Pascal Gendre est né en 1967 à Corpataux. Il a étudié la trompette avec Jean-François Michel, le chant avec Jean-Luc Follonier, l'orgue avec Klaus Slongo et Jean-Louis Feiertag ainsi que les branches théoriques au conservatoire de Fribourg. Après un diplôme de direction décerné par la société cantonale des musiques fribourgeoises, il rejoint la filière d'études professionnelles du conservatoire de Lausanne dans la classe de Pascal Favre et y obtient le certificat supérieur de direction d'ensembles à vent. Ses intérêts pour l'écriture musicale le conduiront à suivre les cours d'orchestration de Jean Balissat et de Franco Cesarini. Actuellement, Pascal Gendre dirige l'Echo du Glèbe d'Estavayer-le-Gibloux, la société de musique de Sorens ainsi que les chœurs paroissiaux d'Estavayer-le-Gibloux et Villarlod. Compositeur d'une quarantaine d'œuvres pour formations diverses, il a eu l'opportunité de réaliser des projets sur commande. Certaines de ses pièces ont été primées à des concours de composition, en 2002 notamment avec le deuxième prix ainsi que le prix du public au concours de l'association européenne des brass bands.

Hayoz Benedikt
Benedikt Hayoz est un compositeur et chef d'orchestre d'origine suisse. Il a étudié la composition à la Royal Academy of Music de Londres et à la Hochschule der Künste à Zurich avec Isabel Mundry. Auparavant, il a terminé des études de direction (Jean-Claude Kolly) et de cor (Matteo Ravarelli) au Conservatoire de Fribourg. Il a composé des pièces pour les ensembles TaG de Winterthur, Chroma de Londres, De Profundis, Contrechamps à Genève et collabore avec des musiciens comme Christopher Redgate (hautbois), Eveline Noth (flûte à bec), Sarah Chardonnens Lehmann (clarinette), Nancy Benda (violon), Étienne Murith (piano). Benedikt Hayoz a écrit la musique pour le théâtre Die Mannigfalte - ein algebraisches Varieté (2011) de Ursina Greul (metteure en scène) et Simone Keller (piano) à Berne, Bâle et Lucerne, ainsi que pour la pièce Gilgamesch (2010), représentée au Theater der Künste à Zurich et mise en scène par Joachim Schlömer. Avec la Petite Bande du Conservatoire de Fribourg, il a travaillé sur de petites pièces pour enfants. Le but était de les familiariser avec les sons et les techniques de jeu contemporains. Il écrit la pièce imposée dans la catégorie la plus jeune pour le Concours International de piano pour enfants et jeunes de Fribourg en 2012. Récemment, sa pièce pour orchestre Gespräche a été sélectionnée pour l'atelier de composition 2011 à Sarrebruck et créée en mai 2011 par l'Orchestre Philharmonique de la Radio de Sarrebruck sous la direction de Johannes Kalitze. Il est lauréat du Alan Bush Composition Prize (Londres) et a obtenu la bourse de la Fondation Landis & Gir en 2010-2011. Parmi ses œuvres récentes, on peut citer Pub! pour grand ensemble (2012), Rule! musique et danse pour flûte, clarinette et violoncelle (2011), Wüstenluft pour hautbois et électronique (2011), Herbstausklänge pour flûte en sol, clarinette basse, violon et piano (2011).

Hostettler Michel
Michel Hostettler est né à Avenches. Il fait ses études professionnelles à Lausanne et Genève. Durant de nombreuses années, il partage ses activités entre l'enseignement, la direction chorale et la composition. Lauréat du Grand Prix de Musique décerné par la Fondation Vaudoise pour la création artistique, Michel Hostettler est l'un des compositeurs de la Fête des Vignerons, célébrée à Vevey en 1999. Au catalogue de ses œuvres, on trouve de nombreuses pages chorales, sacrées et profanes, a cappella ou avec accompagnement. Citons les cantates - De l'aube printanière au crépuscule d'été - sur des ballades de Paul Fort (1975), Chansons autour de ma maison sur des poèmes d'Emile Gardaz (1984), Surge, illuminare (1985), Beati (1989), Naissance de la lumière sur un poème de Francis Debluë (2007). Michel Hostettler est aussi l'auteur de plusieurs cycles de mélodies et de nombreuses compositions pour chœur d'enfants. Sa musique de chambre est abondante: pages pour piano, clavecin, marimba, ainsi que pour diverses formations, dont un quatuor à cordes, créé à Saint-Petersbourg en 1993 par le Quatuor Sine Nomine. Œuvres orchestrales: Pièce Concertante pour trompette et orchestre (1978); Sphères pour cordes (1988); Diptyque pour violon et orchestre, créé dans le cadre du Festival Tibor Varga (1991); Concertino pour flûte et orchestre à cordes (2005); Trois Estampes pour flûte de Pan, harpe et orchestre à cordes (2010); Fantaisie pour cor et orchestre à cordes (2013). Œuvres lyriques: Lo Scex que plliau (1982); La Souris et le Sage, pour soli, chœur et orchestre de jeunes (2005); Le Rossignol et l'Empereur opéra pour enfants d'après H. Ch . Andersen (2012).

Maillefer Joséphine
Joséphine Maillefer est une musicienne lausannoise née en 1987. Elle compose pour ses projets et sur commande, arrange des pièces pour choeur et instruments, assure la direction musicale de l'ensemble vocal The Postiche, enseigne la flûte traversière et préside l'association artistique suisse Inmates Voices qu'elle a co-fondée. Elle est détentrice d'un master de composition de la HEMU jazz de Lausanne, d'un master de pédagogie musique à l'école de la HEMU classique de Lausanne, ainsi que d'un certificat jazz et d'un certificat supérieur classique de flûte traversière. Ses compositions naviguent entre la pop, l'électro, le jazz, le sound design, la musique expérimentale et la musique classique. Suivant le résultat souhaité, elle écrit de diverses manières : au piano, à l'ordinateur, sur partition ou à partir d'échantillons sonores. Musicienne multi-facettes, elle écrit de la musique pour des ensembles vocaux et instrumentaux, pour accompagner des performances, des lectures, des pièces de théâtre et des films. Passionnée par les logiciels informatiques musicaux (Logic, Kontakt, Finale), elle mène tant des projets acoustiques qu'électroniques et mixtes. Elle aime travailler les matières sonores brutes telles que les voix, les samples ou les sirènes manuelles, et créer des ambiances envoûtantes à partir de boucles et d'harmonies inattendues.

Monney Gonzague
Né en 1981, Gonzague Monney est diplômé du Conservatoire de Fribourg en direction chorale (Laurent Gendre) et enseignement de la musique dans les écoles. Il a complété sa formation par deux semestres de direction d'orchestre à la HEM de Lausanne (Hervé Klopfenstein), et un master de direction chorale à la Kunstuniversität de Graz (Autriche) auprès du célèbre chef viennois Johannes Prinz. Il est actuellement à la tête de plusieurs ensembles, dont le Chœur Faller de Lausanne, le Laudate Chor Zürich, l'Ensemble vocal Utopie - qu'il a créé il y a 14 ans et La Chanson du Lac de Courtepin. Il est également le Responsable musical des Associations de Céciliennes St-Henri et Ste-Croix (21 chœurs) et exerce les fonctions d'expert USC pour les passages de chœurs devant jury. Il est aussi membre du comité de la Fédération Suisse Europa Cantat (FSEC). Ses compétences et son expérience, Gonzague Monney les partage également en enseignant la direction chorale à Berne pour le compte de la fondation EducARTES, ainsi qu'à titre privé, et en tant que professeur de musique à mi-temps au Gymnase intercantonal de la Broye (GYB) à Payerne. Depuis jeune enfant, Gonzague Monney a chanté dans de nombreux ensembles. Il a notamment participé à deux sessions d'été du World Youth Choir (Afrique du Sud et Namibie en 2007, Hong Kong, Chine et Macao en 2008). La composition occupe également une partie de son temps ; il a ainsi écrit une cinquantaine de pièces pour chœur dont trois messes brèves, et notamment un Gegrüsset seist Du, Maria qui a obtenu le 2e prix du jury et le prix du public du concours de composition Label Suisse en 2008 à Lausanne. Il écrit régulièrement sur commande.

Nanchen Dominique
Né en Valais, Dominique Nanchen fait partie dans son enfance de la Schola des Petits Chanteurs de Notre Dame de Sion. A la même époque, il entreprend durant quelques années des études de violon au conservatoire de cette ville, puis s’initie à l’orgue pour le plaisir et en amateur lors de sa formation secondaire et universitaire. Dans les années 1980, il fréquente pendant trois ans les cours de direction chorale d’André Ducret. De 2004 à 2008, il reprend le chemin du conservatoire de Fribourg pour y travailler l’analyse, l’écriture et l’histoire de la musique dans la classe de Jean-Yves Haymoz, ainsi qu’en privé auprès de Henri Baeriswyl. Retraité, il consacre une partie de son temps à la composition et suit des cours d’improvisation à l’orgue auprès de Jean-Louis Feiertag. Il a dirigé le Chœur Mixte l’Avenir des Diablerets, la Chanson du Lac de Courtepin, la Cécilienne de Châtel-St-Denis, le Groupe Vocal Anonyme 80 avec Charly Torche. Il a également été organiste à Sion, en France durant ses études et à Attalens ; actuellement, il est titulaire des orgues de Châtel-St-Denis.

Piller Yves
Yves Piller prend goût à la musique chorale à l'Ecole Normale au contact de l'abbé Pierre Kaelin et de Bernard Chenaux. Il commence alors à diriger différents choeurs: Siviriez, Vuadens, le Bluet de Marly, la Chanson Veveysanne. Il décide alors de compléter sa formation musicale au Conservatoire de Fribourg avec entre autres professeurs Oscar Moret et obtient le diplôme d'enseignement de la musique dans les écoles secondaires. La rencontre avec André Ducret sera un moment décisif non seulement pour la poursuite de sa formation dans l'art de la direction chorale, mais aussi pour ses débuts dans la composition. En 1981, Yves Piller reprend la direction du Petit Chœur de Sainte Thérèse de Fribourg. Directeur décanal et directeur tout court (Cécilienne de Romont), animateur de cours de direction, le musicien et pédagogue a régulièrement assuré la formation continue des enseignants primaires en pays fribourgeois, dans le domaine de la pédagogie musicale. Il a également fonctionné comme expert lors de fêtes cantonales ou régionales. Il a écrit un bon nombre de chansons pour chœur d'enfants, mais aussi des compositions religieuses ou profanes pour chœur mixte ou chœur d'hommes.Chef de choeur fribourgeois réputé. Yves Piller est le directeur et fondateur du choeur de La Rose des Vents qu'il dirige durant plus de trente ans. Il fonde également l'Annonciade, maîtrise de la Glâne qu'il dirige durant dix ans.

Pittet Emmanuel
Né en 1983, Emmanuel Pittet est chef de choeur, il a suivi sa formation de direction chorale auprès de Jean-Claude Fasel, à Fribourg. Il est actuellement à la tête de 2 ensembles : le chœur-mixte paroissial de Villaz-Saint-Pierre ainsi que le Chœur Liturgique Romand (Choliro). La composition reste à ce jour un plaisir d'autodidacte. Il a à son actif une dizaine de pièces à caractère liturgique dont un Ave Maria primé lors du concours de composition de Label Suisse organisé par Espace 2 en septembre 2008. Son inspiration lie modernité des compositeurs français du XIXe et XXe siècle et pureté des lignes grégoriennes.Depuis plusieurs années il se forme à la liturgie dans le cadre des Semaines Romandes de Musique et de Liturgie ; il y est membre du bureau. Cette formation riche non seulement sur un plan spirituel mais également humain lui fait goûter notamment au plaisir de jouer de l'orgue. Il transmet ses compétences depuis lors dans différentes paroisses, plus particulièrement à Gruyères où il est titulaire des grandes orgues.

Raemy Jean-Louis
Jean-Louis Raemy est diplômé d'enseignement de la musique dans les cycles d'orientation et écoles supérieures. Il enseigne actuellement au Cycle d'Orientation de la Glâne (depuis septembre 2008). Il termine en 2003 une formation de direction chorale professionnelle dans la classe de Laurent Gendre. Il étudie le chant chez Nicolas Pernet puis, en classe professionelle à la Musikhochschule de Lucerne avec Michel Brodard. Il dirige la Chanson de Corserey depuis 1998, le choeur mixte de Billens-Hennens depuis 2010 et l'ensemble vocal La Rose des vents depuis janvier 2011.

Renevey Fabien
Musicien professionnel, diplômé d'enseignement musical dans les collèges et cycles d'orientation, il enseigne actuellement au Cycle d'orientation de la Broye à Estavayer-le-lac. Très actif dans le monde choral fribourgeois. Après avoir dirigé pendant une dizaine d'année le choeur mixte de Billens-Hennens, il reprend en janvier 2011, la direction de la Caecilia, chœur de la paroisse catholique de Payerne (VD). En 2010, Fabien Renevey a participé en tant que compositeur et chef à la grande aventure de Failloubaz, 5èmes Rencontres Chorales de la Broye. Pour cette création plurielle (5 compositeurs, 3 auteurs), il a composé plusieurs pièces pour solistes, chœur d'hommes, chœur mixte, chœur de jeunes, et orchestre symphonique. Il a également dirigé ses compositions, interprétées par quelques 1000 chanteuses et chanteurs.

Rossel Olivier
Après avoir obtenu son diplôme de piano en 2001, Olivier Rossel poursuit ses études musicales et obtient en 2007 un diplôme de maître de musique (HEP). Il est actuellement étudiant en faculté de théologie de Fribourg (UniFr), maître de musique au CO de Gland (VD), directeur du chœur mixte de la paroisse Ste-Thérèse à Fribourg, accompagnateur du groupe féminin Z'elles dirigé par Marie-France Baechler.Chaque année depuis 2007, il compose un spectacle pour les jeunes.

Sudan Raphaël
Né en 1985 à Fribourg, Raphaël Sudan est Professeur de piano et d'improvisation à l'Ecole de Musique du Pays d'Enhaut, il dirige la société de musique - La Montagnarde -, à Château d'Oex, le Choeur - Horizon -  depuis janvier 2006. et est également Pianiste titulaire de La Landwehr, corps de musique officiel de la ville et de l'Etat de Fribourg. Il étudie le piano classique en Suisse, au Conservatoire de Fribourg auprès de Jean-Claude Charrez puis Philippe Morard. (Diplôme d'enseignement et Prix de la Direction du conservatoire en 2008). Il continue ensuite sa formation dans la classe de Ricardo Castro à la Haute Ecole de Musique de Lausanne. (Master of Arts in Musical Performance, 2010) Enfin, il poursuit un cursus postgrade au Conservatori Liceu de Barcelone. Actuellement, il continue de se perfectionner lors de cours privés auprès des éminents pianistes Paul Badura-Skoda et Luiz de Moura Castro. Parallèlement à sa formation classique, il étudie le piano jazz auprès de Max Jendly puis Richard Pizzorno, avant de s'orienter vers l'improvisation libre. Il se perfectionne dans cette discipline auprès de Francis Vidil, au Conservatoire de Versailles (France), où il obtient le prix du public au concours final d'improvisation de 2009.En tant que compositeur, il écrit de nombreuses oeuvres incluant un oratorio profane pour choeur et orchestre, deux comédies musicales, une sonate pour piano, ainsi que de nombreuses oeuvres chorales ou instrumentales. Il est également l'auteur de nombreux arrangements. Raphaël Sudan a joué dans de nombreux groupes de jazz et de rock, parmi lesquels le groupe Time Grid, qui a enregistré son premier album, -Life-, en 2013.

Torche Charly
Je suis né en 1944 à Fribourg. Mon grand‐père, directeur de fanfares et de chorales m'a donné le goût de la musique. Petit, je tapotais sur son piano au‐dessus duquel Franz Schubert me toisait derrière ses lunettes rondes. A l'école normale, Pierre Kaelin m'a donné les clés de la direction, de l'expression, de la joie de chanter. Bernard Chenaux, piano, Jean Piccand, orgue, ont complété ma formation musicale. Plus tard, Philip Gibbs au conservatoire de Vevey a guidé mes premiers pas en matière d'harmonie et de composition. Je taquine les mots pour mon plaisir et certains d'entre eux trouvent place entre deux notes de musique auxquelles ils se marient sans attendre. Mes petites compositions occupent un grand carré dans le jardin de nos chansons. La nature, les sentiments, l'humour m'inspirent et parfois avec l'aide d'autres poètes de chez nous, je dessine des paysages qui chantent: A toi mon père, Rencontres, Chante la vie, Le temps de nos chansons, Au bord de l'eau, Chamboule, Petite chanson, Impasse, Soir de juin, La paix et bien d'autres déjà nées ou à naître.

Villard Valentin
Valentin Villard est né en 1985 à Lausanne (VD) en Suisse. Il étudie le piano en privé avec Hélène Bolliet, qui lui enseigne également les rudiments de l'harmonie, du contrepoint et de la direction. Après des études de clarinette avec Michel Descloux à Morges, il joue régulièrement à l'orgue de la paroisse catholique de la même ville. Depuis, il mène une intense activité d'organiste : il participe régulièrement à des concerts en tant qu'accompagnateur et détient actuellement le poste d'organiste titulaire de La Roche - Pont-la-Ville, en Gruyère, tout en dirigeant le choeur mixte de Massonnens après avoir passé six ans à la direction du choeur paroissial catholique de Morges. En 2004, Valentin Villard est admis au Conservatoire de Musique de Genève dans les filières d'Enseignement de la théorie et de Composition. Il reçoit l'enseignement de Nicolas Bolens et de Michael Jarrell pour la composition, Luis Naon pour l'électro-acoustique et Eric Daubresse pour les technologies audio analogiques et numériques. Il est également l'élève de Xavier Dayer et Nicolas Bacri pour l'orchestration, matière dont il obtient le certificat avec mention. Il décroche son Bachelor of Arts in Composition en 2009 et achève sa formation en 2012 après deux ans passés aux Pays-Bas avec l'obtention du Master in Music - Composition au Conservatorium van Amsterdam où il reçoit l'enseignement de Willem Jeths, Wim Henderickx et Richard Ayres. Tout au long de son parcours, il a le privilège de rencontrer d'autres grands compositeurs, notamment Henri Dutilleux, sir John Tavener, Tristan Murail, George Benjamin, Kaija Saariaho, Misato Mochizucki, Fabio Nieder, Andrew Downes, Hansruedi Willisegger et Michel Hostettler, qui tous le marquent et le conseillent dans sa démarche artistique. Il reçoit des commandes pour divers festivals, ensembles vocaux et instrumentaux, dont l'European Festival of Youth Choirs (Basel, 2010, 2012 et 2014), le Choeur Suisse des Jeunes (Schweizer jugendchor), le choeur St Michel de Fribourg, l'ensemble vocal féminin Callirhoé, le choeur Les Vocalistes Romands et le choeur Chant sacré de Genève accompagné de l'Orchestre de Chambre de Genève. Son catalogue musical est très varié, allant de la musique solistique instrumentale à la musique symphonique, en passant par la musique religieuse, la musique d'accompagnement et la musique vocale. La musique de Valentin Villard vient d'être primée à deux reprises puisqu'il a participé à l'Europaïsches Jugendchor Festival Basel 2012 en qualité de compositeur invité représentant de la Suisse Romande (projet Swiss composers meet Europe) d'une part, et d'autre part le concours Choir and Organ Composition Competition 2011 en Angleterre lui a attribué le premier prix pour sa pièce Joute (Trompette et orgue). Ses compositions sont aujourd'hui beaucoup jouées en Suisse, aux Pays-Bas et en Angleterre. Elles sont représentées dans des salles de concerts et églises prestigieuses comme la Philharmonie de Haarlem (NL), la Cathédrale Saint-Bavon de la même ville, l'abbatiale de Romainmôtier, l'abbaye de Bonmont, le Palais de Rumine de Lausanne et le Victoria Hall de Genève.

Violi Emmanuel
Fait ses premiers pas musicaux en tant que trompettiste. En 2005, il commence une formation professionnelle d'Etudes Supérieures de Musique dont il décrochera le papier en 2007 (DESM) au Conservatoire de Lausanne. Puis, en 2010, il obtient un Master of Arts et un Diplôme d'enseignement de la musique pour les classes de secondaire I et II à la HEP de Lausanne.Actuellement, il est en classe de direction d'instruments à vent à Fribourg dans le but d'obtenir son second Master.De 2005 à 2011, il a dirigé le chœur mixte: La Chanson des Hameaux et de 2007 à 2011, le Chœur d'hommes de Grandcour. Actuellement, il est à la tête de l'EJIB (ensemble des jeunes instrumentistes broyards) qu'il dirige depuis 2010. Depuis 2010, il est aussi membre de la commission musicale de la SCCV. Egalement compositeur, il compte à son répertoire plusieurs pièces éditées pour diverses formations chorales et orchestre à vent.

Volery Fabien
Fabien Volery étudie le piano, le chant et la direction chorale au Conservatoire de Fribourg. Il obtient son diplôme de direction chorale professionnelle en juin 2006 (cours donnés par Laurent Gendre) et termine sa formation d'enseignant de la musique au niveau secondaire dans le courant de l'année 2007. Puis, il suit des cours de direction d'orchestre donnés par M. Hervé Klopfenstein puis Aurélien Azan Zielinski et Philippe Béran au Conservatoire de Lausanne et obtient un master en juin 2011. Il termine également, la même année, sa formation préprofessionnelle en chant chez Monique Deschenaux-Volery et Marie-Françoise Schuwey au Conservatoire de Fribourg. Actuellement, après neuf ans d'enseignement de la musique au niveau secondaire, Fabien Volery vit de la direction chorale : Il dirige le chœur mixte paroissial de Nuvilly - Aumont - Granges-de-Vesin depuis 2001. En octobre 2006, il devient co-directeur de l'Ensemble Vocal Utopie et reprend sa direction ad intérim de septembre 2007 à juin 2009. Ce remplacement sera couronné de 2 prix au concours choral 2009 de Fribourg (prix du public et prix de l'ACO). En 2010, il a la chance de pouvoir diriger le " chœur suisse des jeunes " au côté de Clau Scherer après y avoir été assistant pendant deux ans. En 2010, il fonde le chœur Ladoré à Romont. Il reprendra également la direction du chœur ″Chorège″ de Payerne et du chœur mixte paroissial de Treyvaux à partir de septembre 2011. Depuis l'automne 2012, il reprend la direction de l'Annonciade, maîtrise de Romont fondée et dirigée pendant dix ans par Yves Piller. Quelques pièces pour chœur sont issues de sa plume dont une messe (St Jean Baptiste) pour chœur et orgue, plusieurs chants à caractère religieux ou profane et quelques arrangements pour voix égales et mixtes de chansons françaises.Fabien Volery a participé en tant que compositeur et directeur aux rencontres chorales dela Broye en mars 2010 à Payerne (Spectacle regroupant 1000 chanteurs et un orchestre symphonique) en collaboration avec 4 autres compositeurs broyards.

Volery Francis
Marié, père de trois enfants, Francis Volery habite Aumont, dans la Broye fribourgeoise, son village d'origine où il est né en 1946 d'une famille paysanne. il fait ses études secondaires à Estavayer-le-Lac et à Fribourg, en suivant parallèlement des cours de piano et d'harmonie au Conservatoire de Fribourg. Il poursuit des études de Musicologie et de Lettres, mais son attrait pour l'enseignement de la musique le pousse vers l'Institut Jaques-Dalcroze de Genève, où il obtient une licence en 1978. Spécialisé dans la pédagogie musicale enfantine, il ouvre des classes de rythmique et de solfège à Estavayer-le-Lac et devient conseiller pédagogique pour les maîtresses enfantines. Parallèlement, il assure au Cycle d'orientation (CO) d'Estavayerle-Lac l'enseignement du chant et de la musique. Directeur décanal pour les chorales de la Broye, il a composé de nombreuses pièces de musique religieuse ou profane sur des textes de Gérard Plancherel, Bernard Ducarroz, Emile Gardaz et Pierre Savary. Avec Pierre Huwiler, il a écrit Les Terres de Cantagallo et le Jeu de l'Or et du Gris, sur des textes de Gérard Plancherel avec qui il écrit un festival Le Pays d'où je viens. Avec Bernard Ducarroz, il écrit pour choeurs, orchestre et solistes, Les Chaînes et le Roseau et Terra (Deuxièmes et troisièmes Rencontres des Chorales de la Broye) et Orphée mon ami (Fête cantonale des chorales d'enfants à Estavayer). On lui doit aussi, sur un texte de Pierre Savary, Banaudon, créé à Bulle, pour la Fête Cantonale des Chanteurs Fribourgeois en 1988. Les très nombreuses chansons qu'il écrit sur des textes de Gérard Plancherel, Bernard Ducarroz, Emile Gardaz, Pierre Savary, Jean-Marie Pittet ou Hervé Galeuchet sont très appréciées par les choeurs de Suisse romande et des pays francophones. En 1981, il fonde le Choeur de mon Coeur, qui rassemble 70 jeunes chanteurs entre 15 et 30 ans, anciens élèves du Cycle d'orientation d'Estavayer, dont il dirige également La Maîtrise. Il fut pendant 10 ans directeur du Chant de la Ville choeur d'hommes de la ville d'Estavayer. Il reprend en 1989 la direction de La Villanelle.

Waeber Jean-Luc
Né à Fribourg, Jean-Luc Waeber effectue ses études au Conservatoire de cette même ville, obtenant en 2002 un diplôme d'enseignement de la musique et du chant. Achevant trois ans plus tard son cursus de chant dans la classe de Marie-Françoise Schuwey, il rejoint la classe professionnelle de Michel Brodard à la Haute Ecole de Musique de Lucerne et Lausanne, qui lui décerne un diplôme d'enseignement du chant en juin 2009. Il se perfectionne ensuite auprès de Scot Weir et Siegfried Lorenz à Berlin. Il chante depuis régulièrement comme soliste ou choriste dans différents projets de l'Ensemble vocal Orlando, dirigé par Laurent Gendre, et au sein de l'Ensemble Vocal Lausanne. À la scène, il a entre autres interprété les rôles de De Verbois dans l'opéra Fortunio d'André Messager en 2008 et de Cesare dans Viva la Mamma de Donizetti en 2012 à l'Opéra de Fribourg. Il participera à la reprise de cet opéra en 2014 à l'Opéra de Metz. Une prochaine production lui permettra d'interpréter Masetto dans Don Giovanni de Mozart. Également passionné de direction chorale et d'orchestre, il fréquente régulièrement, jusqu'en 2002, la Fondation des Ateliers de direction d'orchestre Eric Bauer à Genève, qui lui donne régulièrement l'occasion de diriger diverses formations instrumentales. Jean-Luc Waeber est actuellement directeur du Chœur paroissial d'Ecuvillens-Posieux et reprendra la direction du Chœur de l'Université et des Jeunesses musicales de Fribourg à partir de la saison 2014-2015.